George W. Bush mise sur la peur

Le nouvel ami de Sarkozy a lancé une campagne télévisée sans précédent pour convaincre les Américains de garder le cap en Irak. L’administration Bush, a créé un groupe de pression ­ultraconservateur baptisé Freedom’s Watch («surveiller la liberté»), principalement financé par Sheldon Adelson, propriétaire d’un conglomérat de grands casinos à Las Vegas et Macao, et troisième personnalité la plus riches des Etats-Unis.
Pendant trois semaines, le groupe de pression ultraconservateur dépensera 15 millions de dollars (11,1 millions d’euros) pour pilonner l’Amérique de messages publicitaires réveillant le spectre d’un nouveau 11 septembre.
Freedom’s Watch suggère l’existence d’un lien entre l’organisation d’Oussama ben Laden et l’Irak d’avant 2003, explique que sa «mission» consiste à «mener un combat puissant contre la terreur» et fustige «ceux qui veulent se débiner».
George W. Bush a récompensés la plupart des autres donateurs pour leurs contributions à sa campagne électorale, en leur offrant des postes d’ambassadeur. Ce carré pro-Bush compte aussi John Templeton, un chrétien évangélique anti-darwinien qui aurait dépensé 60 millions de dollars au fil des ans, pour financer des projets visant à allier science et religion.

Voir les vidéos ICI

D’après Libération - 29 Août 2007

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Another project designed to foster peace and understanding which is funded by M. Adelman.