Sarkozy ré-invente la gégène

Vendeur exclusif d'un pistolet révolutionnaire, la société Taser à remporté un gros marché avec le gouvernement français avec la livraison de 3 000 à 5 000 Pistolets. Son originalité : le dernier né des armes dites non-léthales projette une violente décharge électrique paralysante. Nouvelle gégène ou pistolet du futur ?
Le Taser, cette sorte de gros pistolet en plastique projette deux aiguilles de 5 cm de long reliées à des fils libérant une décharge électrique de 50 000 volts au contact d'une cible placée à moins de six mètres. Le corps de la victime est parcouru pendant cinq secondes par près de 80 ondes électriques d'1,5 milliampères. Autant dire que l'effet est immédiat. Les informations transmises entre le cerveau et les membres sont instantanément bloquées. La personne touchée perd le contrôle de son corps et s'écroule comme un pantin dont on aurait soudainement coupé les fils. " Les muscles se contractent violemment provoquant "une douleur musculaire qui fait vraiment très mal", reconnaît-il Antoine Di Zazzo, le directeur général de Taser France.

Le pistolet qui touche au cœur
Les différents médecins contactés au cours de l'enquête sont pourtant sceptiques quant à l'innocuité de l'arme. De nombreux paramètres entrent en jeu. Le voltage bien sûr, mais aussi l'intensité de l'électricité, la fréquence du courant et surtout la localisation de l'impact.
Le nouveau Taser a déjà été utilisé 25 fois en conditions réelles. En toute discrétion. Outre la neutralisation d'une militante du FLNC qui menaçait de faire exploser la prison des Baumettes à Marseille, les policiers se sont également servi du Taser pour arrêter "ni vus ni connus", au milieu de la foule, un manifestant qui s'apprêtait à prendre la parole lors du meeting politique de Nicolas Sarkozy et Bernadette Chirac à Saint-Malo le 26 mars dernier. Electrisé dans le dos, l'homme s'est aussitôt effondré avant d'être embarqué incognito par les forces de l'ordre. Efficace sans doute, plus problématique certainement sur le plan des libertés individuelles.
La video de l'enquête de Canal Plus sur le sujet (5 min 54s) :

2 commentaires:

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=23Lt3yYTVFU

polticus2007 a dit…

j'ai vu ce reportage: attérant.
je voulais t'informer que j'ai bloggé ta vidéo pirouette cacahuète. merci de m'y autoriser. je connais pas blogspot !( j'espere arriver à poster ce commentaire.
mon blog est sur sky. http://politicus2007.skyblog.com
Et bravo pour cette vidéo petit homme. :)